Maisons de vacances à Cerelles & appartements de vacances à Cerelles

Les vacances d'été commencent! Nous vous souhaitons de très bonnes vacances!
  • France | - 25 % de réduction
    À partir de EUR 289

  • La France en hiver | Une maison près des pistes
    À partir de EUR 223

  • Paris | Toi, moi et la tour Eiffel
    À partir de EUR 610

  • France | Des vacances avec votre chien
    À partir de EUR 325

  • Le Midi | Des vacances sans souci
    À partir de EUR 273

  • Aquitaine | Séjournez près de la plage !
    À partir de EUR 218

  • Côte d'Azur | Des villas avec piscines à débordement
    À partir de EUR 729

  • France | Des vacances dans un domaine viticole
    À partir de EUR 295

http://www.atraveo.fr/cerelles
Lien pour copier
La carte a été modifiée.
Télécharger automatiquement
Pourquoi toutes les offres ne sont-elles pas affichées ? 
map

Découvrez le « savoir vivre »

France | Les clients d’atraveo ont quelques régions favorites pour leurs vacances en France. En tête, la magnifique région Aquitaine avec ses plages longues de plusieurs kilomètres et son arrière-pays idyllique. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est aussi en haut de la fiche. Rien d'étonnant, car deux des plus belles régions de France, la Provence et la Côte d’Azur constituent le pourtour méditerranéen. En Méditerranée, la  Corse, l'île de beauté, est aussi particulièrement appréciée.

Dans le Nord de la France, la Bretagne et la Normandie sont très fréquentées et impressionnent non seulement par leurs plages mais aussi par l'âpreté de leurs paysages. En été, les Alpes vous inciteront à entreprendre des randonnées pour découvrir l'imposant paysage de montagne tandis qu'en hiver vous viendrez y découvrir les plaisirs et la variété des sports d'hiver sur les pistes et les descentes enneigées.

Les régions suivantes constituent autant d'intéressantes destinations pour d'agréables vacances en France : la pittoresque Bourgogne, la vallée de la Loire et ses nombreux châteaux, l'idyllique Picardie, le Languedoc-Roussillon chargé d'histoire ainsi que l'Alsace et la Lorraine. A ne pas manquer non plus : Paris bien entendu où atraveo propose de nombreux appartements.

Consultez nos autres suggestions pour vos vacances en location en France dans nos articles de blog.

Évaluation du lieu

Évaluation d'ensemble concernant Cerelles

3,0 de 5 (1 Avis de clients)
Évaluer cette localité

Voici ce qu'ont écrit des clients sur Cerelles 

  • 3,0 de 5
    Le client d'atraveo Ulf a écrit
    le 01/10/2014, période de séjour : Septembre 2014

    « Les sites le long de la Loire sont éloquents: pourquoi vous allez donc il ...
    En raison de la zone rurale, le shopping sur place sont plutôt limitées. Mais pendant les visites guidées, il ya de nombreux supermarchés, boulangerie, etc., et gastronomie typique. »

    Ce commentaire sur la localité a été remis sous le logement n° 391118. Traduction automatique à partir de l'allemand de l'avis sur la localité. Vers la langue d'origine


Voici comment les propriétaires ont décrit Cerelles

Cerelles est une commune française, située dans le département d'Indre-et-Loire et la région Centre.
Cerelles a été longtemps un village exclusivement agricole, vivant de la polyculture, de l'élevage, de la forêt et de la vigne. Depuis les années 1970, le vignoble a disparu et la commune a commencé à accueillir ...
plus de détails
des ménages de l'agglomération tourangelle à la recherche d'espace et de nature, tout en conservant leur centre d'intérêt professionnel sur Tours. La population est ainsi passée de 401 habitants en 1968, à 1408 en 2012. Ce rythme de croissance démographique, lié à l'urbanisation, devrait se maintenir pendant plusieurs années, compte tenu des surfaces constructibles et de l'attractivité de la commune (proximité de Tours, prix des terrains, cadre de vie). Déjà au XIXe siècle, l'abbé Chevalier, célèbre géographe, auteur des "Promenades pittoresques en Touraine" paru en 1869, appréciait fort le village, ses vallons, son église et son château de Baudry puisqu'il termine sa description par ces mots : "Nous nous sommes arrêtés un peu longtemps à Cerelles, parce que c'est sans contredit la station la plus intéressante [entre Tours et Vendôme]".
Ses habitants sont appelés les Cerellois, Cerelloises.

Personnalités liées à la commune

Marin Piballeau

Marin (ou Martin) Piballeau, seigneur de la Bédouère au XVIe siècle, participe à la création de la première Église réformée de Tours. Il est, selon le théologien Théodore de Bèze, « un homme de grand zèle mais extrêmement présomptueux ». Ainsi nomme-t-il lui-même un pasteur sans consulter les membres du Consistoire, ce qui est très mal perçu par ses co-religionnaires. En 1561, il tente de prendre de force l'abbaye de Saint-Martin de Tours, parvient à occuper l'église du couvent des Cordeliers, maintenant démolie, et à la transformer en temple, ce qui lui vaut d'être emprisonné. Pour une courte durée puisqu'en 1562, alors que les protestants s'emparent de Tours, il attaque le couvent des Minimes de Plessis-lès-Tours à coups de canon. Puis il fait transporter chez lui plusieurs charretées de meubles et de livres, racontant que le prince de Condé lui a donné le couvent. Un mois plus tard, il fait brûler les reliques de saint François de Paule.

En juillet, les troupes royales reprennent le contrôle de la ville et Piballeau est pendu avec vingt-sept proches. Trois ans plus tard, sa famille peut récupérer ses biens dont la forteresse de la Bédouère.

La famille Taschereau

Article détaillé : Gabriel Taschereau de Baudry.

La famille Taschereau, famille de noblesse de robe de Tours, a été propriétaire de Baudry de 1633 à 1824. Son membre le plus éminent, Gabriel Taschereau de Baudry (1673-1755), est d'abord lieutenant de police à Tours. Il entre en 1710 au service de la Princesse Palatine, Charlotte de Bavière, en 1715 au Conseil des finances du Régent puis au Conseil d'État. Il possède en plus du château familial de nombreuses propriétés en Touraine - à Chanceaux-sur-Choisille, Monnaie, Nouzilly,Notre-Dame-d'Oé, Bléré, Ambillou etc. - et a laissé à sa mort l'une des plus grosses fortunes du Royaume.

La famille Reille

La famille Reille est propriétaire de Baudry depuis 1828, date à laquelle François Victor Masséna, qui l'avait acheté trois ans auparavant, le revend à son beau-frère, le général de division comte Honoré Charles Reille (Antibes 1775, Paris 1860). Ce dernier sera promu à la dignité de Maréchal en 1847, sous Louis-Philippe.





Bénitier de marbre rouge offert par le comte André Reille à l'église de Cerelles.
Son fils aîné, le comte André Charles Victor Reille (1815-1887)25, embrasse également la carrière militaire. Il entre à l'école spéciale militaire en 1832 et en sort lieutenant en 1838 avec un rapport élogieux de ses supérieurs : « Ce jeune officier, doué d'un heureux caractère et d'amour de son métier, donne les plus belles espérances […] Éminemment propre à la guerre ». Il participe à la conquête de l'Algérie et en 1840 est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Sous le Second Empire, il participe à la campagne d'Italie (1859) et à la guerre de Crimée comme général de brigade, aide de camp de Napoléon III. De Sébastopol, il rapporte une coupe de marbre rouge, prise au cercle de noblesse de cette ville, qu'il offre à l'église de Cerelles pour en faire un bénitier. En 1870, âgé de 55 ans, il demande l'autorisation de se marier qui lui est accordée. Le 9 mars, il épouse Louise Marie Charlotte de Bongars, de sept ans sa cadette. Mais dès le 19 juillet, il est rappelé : la guerre de 1870 est déclarée. Six semaines après, le 1erseptembre 1870, lors de la bataille de Sedan, Napoléon III le charge de porter à Guillaume Ier d'Allemagne26 son épée et le billet suivant : « Monsieur mon frère, n'ayant pu mourir au milieu de mes troupes, il ne me reste qu'à remettre mon épée entre les mains de Votre Majesté. Je suis, de Votre Majesté, le bon frère. » À quoi Guillaume Ier répond :



« Monsieur mon frère, en regrettant les circonstances dans lesquelles nous nous rencontrons, j'accepte l'épée de Votre Majesté et je la prie de bien vouloir nommer un de vos officiers, muni de vos pleins pouvoirs, pour traiter de la capitulation de l'armée, qui s'est si bravement battue sous vos ordres. De mon côté, j'ai désigné le maréchal Helmuth von Moltke. Je suis, de Votre Majesté, le bon frère. »

André Charles Reille subit alors le sort commun de l'armée française et devient prisonnier de guerre. Il passe sept mois en Allemagne en tant que tel. À son retour, il demande sa mise en disponibilité : « Je désire jouir de cette position au château de Baudry, près Tours (Indre et Loire) où je me rends ». Cependant, en 1873, il prend le commandement de la 3e brigade de chasseurs et, en 1875, il est promu général de division. En 1880, il entre dans le cadre de réserve et n'exerce plus de commandement effectif mais sert comme inspecteur général.

Le neveu du comte André Reille, le baron Polyeucte Victor Gustave Reille, plus communément appelé le baron Victor Reille (1851-1917), deuxième fils de Gustave-Charles-Prosper Reille (frère d'André Reille), hérite de la moitié de Baudry à la mort de son père, et rachète la seconde moitié aux autres héritiers. C'est grâce à sa restauration du château et du parc que Baudry sera appelé le « Versailles de la Touraine du nord ».

Le fils de Victor Reille, le baron Karl André Jean Marie Reille(1886-1975) en hérite à la mort de ses parents. Passionné de chasse à courre, il reprend jusqu'en 1913 le Rallye Baudry fondé par son père en 190528. Après une interruption due à la guerre, il lance le Rallye Gaiement29 (1921-1936)30. Aquarelliste de talent, il publie plusieurs livres illustrés de ses œuvres sur la vénerie et les gentilhommières de Touraine.

Antoine Reille, benjamin des six enfants de Karl Reille, est un physicien, ancien élève de l'École normale supérieure (ENS). Passionné d'ornithologie, il a collaboré à l'émission Les Animaux du Monde réalisée et produite par François de La Grange à partir de 1969. Il a écrit, seul ou en collaboration avec François de la Grange, de nombreux livres sur les animaux, l'homme et la nature, y compris un livre pour les enfants. Il a également publié des œuvres de son père. Il est depuis 2008 maire de Nouzilly.

Eugène Napoléon Flandin

Article détaillé : Eugène Flandin.

Eugène Flandin (Naples 1809-Tours 1889) a été maire de Cerelles de 1850 à 1866 puis Vice-Président du Conseil de Préfecture de Tours de 1867 à 1876. Propriétaire de la Bédouère de 1848 à 1863, il fait construire le châtelet de Roiville qu'il habite ensuite. Peintre orientaliste de talent, archéologue, il est chargé de mission en Perse de 1840 à 1842 avec Pascal Coste, puis il part seul en Mésopotamie en 1844. Il y inventorie et dessine des monuments anciens et modernes. Auteur de plusieurs ouvrages relatifs à ses missions. Décoré de la Légion d'Honneur en 1842 et commandeur de l'ordre impérial de Perse
moins de détails
Source : d'Antrassi

Photos de la localité

Vue:
  • N° de la location 391118
    à partir de EUR 310
    pour 1 semaine

    Cerelles, Centre-Val de Loire (Indre-et-Loire)

    Appartement de vacances pour max. 4 personnes

    Env. 65 m², 2 chambres à coucher, 1 salle de bains, animaux domestiques non admis, TV numérique, Internet, Wi-Fi, lave-linge, lave-vaisselle, logement non-fumeur
    5,0 de 5
    1 Avis de clients
CgoJCQkJPGltZyBoZWlnaHQ9IjEiIHdpZHRoPSIxIiBzdHlsZT0iYm9yZGVyLXN0eWxlOm5vbmU7IiBhbHQ9IiIgc3JjPSIvL2dvb2dsZWFkcy5nLmRvdWJsZWNsaWNrLm5ldC9wYWdlYWQvdmlld3Rocm91Z2hjb252ZXJzaW9uLzEwMzgzOTg0OTQvP3ZhbHVlPTAmYW1wO2d1aWQ9T04mYW1wO3NjcmlwdD0wJmRhdGE9cGFnZUlkJTNEc2VhcmNoUmVzdWx0cyUzQnRyYXZlbENvdW50cnlJZCUzREZSJTNCbGFuZ3VhZ2UlM0RmciIgLz4KCgkJCQk8c2NyaXB0IHR5cGU9InRleHQvamF2YXNjcmlwdCI+CgkJCQkJaWYgKHR5cGVvZiBBVEl0YWcgIT0gJ3VuZGVmaW5lZCcpIHsKCQkJCQkJQVRJdGFnLnBhZ2Uuc2V0KHsibmFtZSI6InNlYXJjaFJlc3VsdHMiLCJsZXZlbDIiOjN9KTsKCQkJCQkJQVRJdGFnLmRpc3BhdGNoKCk7CgkJCQkJfQoJCQkJPC9zY3JpcHQ+